Home | Actualités | Première journée de la rencontre des supérieurs majeurs dehoniens d'Europe à Fligno

Première journée de la rencontre des supérieurs majeurs dehoniens d'Europe à Fligno

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Première journée de la rencontre des supérieurs majeurs dehoniens d'Europe à Fligno

« Accueillir l'avenir européen »

« Vous devez choisir l'endroit où vous êtes né? ». Les supérieurs majeurs des entités SCJ européennes ont consacré le premier jour de leur réunion à la réflexion sur le thème de la migration en Europe.

La situation actuelle a été présentée par P. Camillo Ripamonti SJ, représentant Astalli Center - une œuvre jésuite pour réfugiés. Les gens qui rêvent de venir en Europe paient entre 2000 $ et 3000 $ aux trafiquants. Mais le voyage "aller simple" demande parfois un prix excessif : la vie humaine. Entre 2011 et 2016, la Méditerranée est devenue le cimetière pour plus de 35.000 réfugiés.

Selon le P. Camillo l’hospitalité ne peut pas être conditionnée par le fait que l’on envisage que tous restent ici. La situation migratoire en Europe se montre en effet très fluide à la fois en ce qui concerne la permanence sur le territoire européen qu’en ce qui concerne l’évolution de la situation dans les pays de départ.

Membre de la Caritas Foligno, Elizabeth Tricarico, parlant de l'expérience d’accueil dans les locaux de l’Eglise et même en famille, affirme que l'accueil fait prendre conscience que donner de l’amour c’est aussi en recevoir. Les principaux défis consistent sont à trouver un équilibre entre les droits et les devoirs de ceux qui sont accueillis.

« En matière d’accueil des migrants, nous assistons à une véritable coopération œcuménique et interreligieuse », a déclaré Federico Biserna de la Communauté de Sant'Egidio se rappelant volontiers non seulement le dîner de Noël préparé pour 500 chrétiens par des musulmans, mais aussi le projet des couloirs humanitaires. Selon la Communauté de Sant'Egidio, l'accueil rendu possible par ces couloirs humanitaires garantit la sécurité de ceux qui fuient et de ceux qui accueillent. Le projet réalisé par Sant'Egidio, l'Eglise vaudoise et les Églises protestantes en Italie a pu être autofinancé. De nombreux réfugiés montrent une volonté de participer à la construction du pays, à en  apprendre la langue et la culture. Ils n’ont pas peur d’assumer des responsabilités et même de faire des travaux qui ne sont pas faits par les Italiens. « Vous devez comprendre que ceux qui arrivent aujourd’hui ici deviendront demain l'avenir de l'Europe. »

Sœur Maria Jose Rey Merodio, missionnaire argentine à Rome, coordonne au sein du Centre Astalli le projet « Communauté d'accueil ». Des réfugiés, individuels ou en famille, sont hébergés dans des familles ou des institutions religieuses qui les aident dans leur processus d'autonomie. Pour le moment 30 congrégations sont impliquées dans ce projet ; parmi elles, la Curie générale des Prêtres du Sacré-Cœur.

L'après-midi, le P. John Mengoli SCJ a témoigné de son engagement auprès des réfugiés mineurs non accompagnés dans le Village de l’Enfant (Villagio del Fanciullo) à Bologne. Ici on offre non seulement l'hospitalité mais surtout l'éducation pour que les chances grandissent de trouver ultérieurement un emploi. (https://youtu.be/gj9erMZnnGk) « Pas tous sont disposés à demander l'asile en Italie. C’est le cas de beaucoup de jeunes Egyptiens. Mais aussi à eux nous offrons une formation utile pour leur avenir. » Parmi les programmes offerts, on trouve le projet « panis » (https://youtu.be/xXZjSppW1gE): une opportunité pour les garçons pour se prendre en main et pour s’habituer à un style de travail qui peut les aider à s’intégrer ultérieurement dans une entreprise. Y a-t-il des risques? S’ils ne vivent qu’entre eux, ils n’ont pas la possibilité d'améliorer la langue et de s’intégrer dans la société. Y a-t-il de belles expériences ? Le championnat de football (https://youtu.be/g8wxdNpvbYU). Ils sont forts, peut-être pas sur le plan technique, mais du point de vue de la discipline.

Le deuxième témoignage est donné par Rocco Conte de l'Association Laïcs pour le Tiers Monde. Celle-ci élabore et met en œuvre des projets de développement social, éducatif et économique en Afrique. Rocco a présenté cette œuvre en faveur des réfugiés, fondée par la Province de l'Italie du Sud des Prêtres du Sacré-Cœur. Dans cette structure SCJ sont accueillis environ 30 migrants : hommes, femmes et familles. Une dizaine se trouve sous protection internationale, une personne a reçu l'asile politique ; un tiers d'entre eux ont déjà trouvé un emploi, d'autres disent qu'ils cherchent. Les services d'accueil concernent la santé, le permis de séjour, l'aide juridique, la médiation linguistique. A cela s’ajoutent des services d'intégration comme l'étude de la langue italienne et le soutien actif dans la recherche d’un emploi. Rocco a également présenté certains défis qui rendent le travail difficile.

Une partie très intéressante a été la discussion entre les représentants de l'entité européenne. Les réalités sont très diverses comme d’ailleurs les attentes. Il ne faut pas que les dehoniens européennes créent encore de nouvelles structures, ils devraient plutôt rejoindre les programmes existants et collaborer avec eux. Certaines entités pourraient louer ou même donner de leur espace. Ce qui compte le plus, ce sont des gestes concrets qui rendent le témoignage plus crédible que de belles paroles.

P. Radosław Warenda SCJ

trad jjf

 

 

Nos bibliothèques

Les derniers ajouts

Présentation des Dehoniens-Prêtres du Sacré-Cœur

Présentation des Dehoniens-Prêtres du Sacré-Cœur

              Qui sommes-nous?... Tout l'article

Le pape François et les réfugiés

Le pape François et les réfugiés

                      **** Le pape François propose plusieurs points pour la pastorale des réfugiés. Voici le texte récemment publié. Apporter une réponse aux réfugiés et aux migrants Vingt points d'action pastorale cliquez... Tout l'article

P. Joseph Famerée SCJ - Professeur de théologie à UCL

Joseph Famerée, né en 1955 à Emptinne, est membre de la Congrégation des Dehoniens - Prêtres du Sacré-Coeur de Jésus et théologien belge. Il est... Tout l'article

Rencontre des fraternités en monde ouvrier

Rencontre des fraternités en monde ouvrier

Rencontre des petites fraternités en classe ouvrière à la communauté de formation de Paris   Lundi, 30 octobre 2017 les fraternités en monde ouvrier se sont... Tout l'article