Home | Actualités | Que les pauvres perçoivent le Christ en vous et en votre agir

Que les pauvres perçoivent le Christ en vous et en votre agir

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Saint Vincent de Paul Saint Vincent de Paul

Il y a 400 ans, Monsieur Vincent fondait un réseau de charité qui ets connu de nos jours sous le sigle AIC (Association Internatinale des Charités). A cette occasion le pape François a adressé un message aux responsables donz voici un extrait: 

A la suite de Vincent de Paul qui avait confié le soin de ces pauvres à des laïcs, et plus particulièrement à des femmes, votre Association veut promouvoir le développement des personnes les moins favorisées et soulager les pauvretés et les souffrances matérielles, physiques, morales et spirituelles. Et c’est en la Providence de Dieu que se trouve le fondement de cet engagement. Qu’est-ce que la Providence si ce n’est l’amour de Dieu qui agit dans le monde et demande notre coopération ? Aujourd’hui encore, je voudrais vous encourager à accompagner la personne dans son intégralité, en portant une attention particulière à la précarité des conditions de vie de nombreuses femmes et d’enfants. La vie de foi, la vie unie au Christ nous permet de percevoir la réalité de la personne, sa dignité incomparable, non d’abord comme une réalité limitée à des biens matériels, à des problèmes sociaux, économiques et politiques mais à la voir comme un être créé à l’image et à la ressemblance de Dieu, comme un frère ou une sœur, comme notre prochain dont nous sommes responsables. Pour « voir » ces pauvretés et pour se faire proche, il ne suffit pas de suivre de grandes idées mais de vivre du mystère de l’Incarnation, ce mystère si cher à saint Vincent de Paul, mystère de ce Dieu qui s’est abaissé en devenant homme, qui a vécu parmi nous et est mort « pour relever l’homme et le sauver ». Ce ne sont pas de belles paroles, puisqu’« il s’agit de l’être même et de l’agir de Dieu ». C’est le réalisme que nous sommes appelés à vivre en tant qu’Église. C’est pourquoi une promotion humaine, une libération authentique de l’homme n’existent pas sans annonce de l’Évangile « car l’aspect le plus sublime de la dignité humaine se trouve dans cette vocation de l’homme à communier avec Dieu ».

Dans la Bulle d’indiction pour l’ouverture de l’année jubilaire j’avais émis le souhait que « les années à venir soient comme imprégnées de miséricorde pour aller à la rencontre de chacun en lui offrant la bonté et la tendresse de Dieu » (n. 5) ! Je vous invite à poursuivre cette voie. La crédibilité de l’Église passe par le chemin de l’amour miséricordieux et de la compassion qui ouvrent à l’espérance. Cette crédibilité passe aussi par votre témoignage personnel : il ne s’agit pas seulement de rencontrer le Christ dans les pauvres, mais que les pauvres perçoivent le Christ en vous et en votre agir. En étant enracinées dans l’expérience personnelle du Christ vous pourrez contribuer ainsi à une « culture de la miséricorde » qui renouvelle profondément les cœurs et ouvre à une réalité nouvelle.

MESSAGE DE SA SAINTETÉ LE PAPE FRANÇOIS
AUX MEMBRES DE L’ASSOCIATION INTERNATIONALE DES CHARITES (AIC)

22.02.2017    

© Copyright - Libreria Editrice Vaticana