Home | Actualités | Journée amicale des Dehoniens à La Capelle 2017

Journée amicale des Dehoniens à La Capelle 2017

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Mgr Renauld de Dinechin accueilli par le Père Provincial Mgr Renauld de Dinechin accueilli par le Père Provincial

La traditionnelle Journée amicale scj à La Capelle


Lundi 12 juin 2017 se sont donné rendez-vous à La Capelle les religieux de la Province EUF des Prêtres du Sacré-Cœur-Dehoniens. Une trentaine de confrères étaient venus pour cette Journée amicale à laquelle participait aussi l’évêque de Soissons, Mgr Renauld de Dinechin. Il a été invité pour parler du projet pastoral de son diocèse où sont implantées deux communautés dehoniennes. Mgr de Dinechin a parlé du bon accueil reçu par ses diocésains après sa nomination il y a deux ans. Venu de Paris, il a dû découvrir la réalité ecclésiale dans la Thiérache. Il a retenu six points du projet diocésain. Ainsi l’accent sera mis ces trois prochaines années sur la jeunesse en relation avec le Synode des évêques sur ce thème. Une année sera consacrée à l’appel en général, une autre à la vocation, une troisième à la place des jeunes dans l’Eglise. Un autre point insiste sur la ré-identification la vocation chrétienne de l’enseignement catholique encore bien présent dans le diocèse. L’évêque a aussi insisté sur le fait qu’aux adultes le diocèse propose dans son Centre de formation missionnaire un programme de deux ans d’approfondissement des connaissances autour de la foi et de la vie ecclésiale. Le grand centre marial du diocèse, Notre Dame de Liesse, est une vraie grâce pour le diocèse qui continue à y animer des pèlerinages et des

sessions de spiritualité sur ce lieu. Un autre point retenu par l’évêque, ce sont les 24 heures pour le Seigneur qu’a demandées le Pape François aux paroisses. Cette année, il y a déjà 15 paroisses qui y ont participé à ces 24 heures par l’adoration eucharistique, des confessions, des témoignages et des enseignements. Le sixième point concerne une belle initiative : la rédaction et la distribution du journal l’Invisible. Ce journal d’information sur la foi et les activités ecclésiales est imprimé en 125.000 exemplaires. On se félicite du succès de cette nouvelle entreprise d’évangélisation. Mgr Renauld de Dinechin a ensuite parlé du travail des dehoniens dans son diocèse. Il l’apprécie et remercie les confrères engagés. Il a surtout apprécié la retraite que le Père Georges Sedzik a prêchée au clergé diocésain sur les essentiels de la spiritualité dehonienne. L’évêque a retenu quatre aspects de cette riche spiritualité : l’oblation, la réparation comme accueil du don de l’Esprit, l’adoration eucharistique quotidienne si importante pour le Père Dehon et l’engagement social. Pourquoi ne pas faire de la maison natale du Fondateur un « maison Béthanie » d’adoration et de ressourcement auprès du Seigneur, et pourquoi ne pas soutenir le parcours Zachée qui montre l’importance de la doctrine sociale, surtout à ceux qui sont actifs dans la vie professionnelle ?

Après les propos hautement intéressants de l’évêque, les religieux se sont rendus dans la petite chapelle de la maison natale du Père Dehon pour y célébrer l’eucharistie au cours de laquelle le diocèse de Soissons fut confié au Seigneur ainsi que les jubilaires de la Province EUF : 60 ans d’ordination sacerdotale des Pères André Perroux et Gérard Lapauw ; 50 ans de vie sacerdotale des Pères Bernard Masséra et Bernard Groux ; 25 ans de vie sacerdotale du Père Paul Slowik. Cette année le Père Léon Hilger fête ses 90 ans, le Père Marcel Ouillon ses 80 ans, et le Frère Jean Duthilleul ses 70 ans.

La Journée amicale s’est poursuivie par un repas fraternel pris en commun et un échange d’informations concernant les communautés et les activités de la Province EUF.

 

Photos Ai Long VU