Home | Actualités | Message final du Séminaire de théologie dehonienne à Yogyakarta 2017

Message final du Séminaire de théologie dehonienne à Yogyakarta 2017

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Message final du Séminaire de théologie dehonienne à Yogyakarta 2017

A tous les confrères de la Congrégation 

 

Chers confrères,  

Du 20 au 25 juillet, nous nous étions réunis à Yogyakarta (Indonésie) pour le Séminaire théologique de la Congrégation qui avait pour thème :  « Charisme et dévotions : vers une identité déhonienne inculturée ». Que nous étions plus de cinquante confrères venus dune vingtaine de pays, cest une belle expression d'une congrégation véritablement internationale.  

Le Séminaire qui fait suite à ceux qui ont eu lieu à Lisbonne sur la theologia cordis (2008), à Brusque sur la missio cordis (2010) et à Taubaté sur l'anthropologia cordis (2014) - a réussi à approfondir le lien entre notre charisme et les dévotions qui l’expriment et lui donnent forme. Nous avons confirmé la richesse de l'héritage spirituel du Père Dehon qui doit être périodiquement réaffirsous de nouvelles formes. En même temps, nous avons compris que notre identité doit s'exprimer, nécessairement, de manière plurielle pour être en contact avec les diverses formes sociales et culturelles.  

Le Séminaire fut préparé par le travail des commissions théologiques continentales (certaines constituées seulement récemment), et ce travail fut largement élaboré dans les contextes propres. A l'écoute des discussions et des réflexions partagées lors du Séminaire s’ajoutaient aussi des moments où nous avons eu l'occasion de voir sur le terrain des expériences ecclésiales et culturellement significatives : leucharistie et le renouvellement des vœux au scolasticat ; la participation au ballet de Ramayana devant le temple hindou Prambanan ; la visite au temple bouddhiste Borobudur ; le pèlerinage au sanctuaire Notre-Dame à Sendansono et à celui, construit en style javanais, dédié au Sacré-Cœur de Ganjuran. Tout cela fut rendu possible grâce à l'accueil exceptionnel et à l'organisation parfaite de la Province indonésienne. Nous les remercions de tout cœur.

Il incombe maintenant aux commissions théologiques continentales de développer la richesse des intuitions de ces journées. Cela suppose une implication plus large de l'ensemble de la Congrégation. Le Séminaire n'a donc été qu'un point de départ et un encouragement pour que les communautés, les assemblées provinciales, les commissions des différentes entités puissent continuer ces réflexions. Beaucoup d’aspects de notre héritage méritent d'être repris et approfondis. Par exemple: l'adoration eucharistique, qui nous place devant la gratuité de l'amour de Dieu, ou encore le service de la réconciliation auquel nous sommes appelés en tant que dehoniens. Notre riche charisme dehonien reste bien actuel. Il appartient à chacun de nous de le faire vivre en construisant une identité, que nous devons approfondir constamment, et en témoignant de cet amour qui enrichit l'union au Cœur du Christ et qui se traduit en une fidélité pratique.  

De Yogyakarta, nous envoyons des salutations à tous avec le souhait que notre Sint Unum puisse grandir quotidiennement et qu« avec un cœur et un esprit accueillants », nous puissions nous mettre au service de l'avènement du Règne de Dieu.