Home | Actualités | Rencontre des fraternités en monde ouvrier

Rencontre des fraternités en monde ouvrier

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Rencontre des fraternités en monde ouvrier

Rencontre des petites fraternités en classe ouvrière à la communauté de formation de Paris

 

Lundi, 30 octobre 2017 les fraternités en monde ouvrier se sont donné rendez-vous dans la communauté de formation de la Province EUF des Prêtres du Sacré-Cœur à Paris pour une journée de prière et de réflexion.

Vu le décès, la veille, du Fr. Antoine Atzenhoffer, les confrères de Lacanche n’ont pas pu être présents. Au cours de l’eucharistie, il a été fait mémoire du Frère Antoine et on a prié pour ses confrères en deuil.

Le thème retenu pour de la Journée de réflexion et de prière :

« L’eucharistie cœur de la fraternité humaine »

La journée a commencé par une prière et une méditation à partir de la Règle de vie qui contient plusieurs articles sur l’importance de l’eucharistie dans la vie religieuse dehonienne. Furent présentées ensuite les contributions des différentes fraternités commentant le vécu quotidien des articles comme : « Nous sommes appelés à servir par toute notre vie l’Alliance de Dieu avec son peuple et à œuvrer pour l’unité entre tous les chrétiens, entre tous les hommes … » (Cst 84) ou encore « L’Eucharistie nous rend attentifs à l’amour et à la fidélité du Seigneur dans sa présence au monde … ! » (Cst 84) Les jeunes en formation et leurs formateurs ont pu écouter les témoignages des confrères engagés auprès des sans-papier, des réfugiés, des roms… et ont participé à l’échange sur les difficultés de rencontrer les pauvres et sur les priorités à fixer en tant que religieux dehoniens.



Voici une des contributions à cette journée :  

Faire de « nos vies une messe perpétuelle » (Cst 5)

Au cœur du monde, au cœur de la classe ouvrière, au cœur de l’Eglise, par notre vie religieuse nous essayons de donner chair aujourd'hui au mystère de l’incarnation à travers une qualité dêtre avec c’est-à-dire être compromis dans les combats des hommes aujourd’hui pour plus d’humanité : roms, sans-papier, réfugiés, exclus... Compromis pour plus d’humanité à travers les luttes pour le droit, à la responsabilité, à l’expression, à la solidarité… Compromis pour plus d’humanité à travers les luttes contre toutes les formes d’exclusion, de marginalisation, de racisme.

Si la vie religieuse est réellement une « suite de Jésus » du Verbe incarné, elle implique cet engagement, ce combat pour l’homme : Qui donc est Dieu que nul ne peut aimer s’il n’aime l’homme ?

être avec c’est-à-dire être compromis avec les plus pauvres qui sont aujourd’hui la chair privilégiée du Christ. Être engagé, à la mesure de nos moyens dans le combat avec les plus pauvres, dans le combat qu’ils sont capables de mener entre eux, par eux, pour eux. « La force d’une cordée se mesure à celle de son élément le plus faible. » Gaston Rébuffat

Qui donc est Dieu qu’on peut si fort blesser en en blessant lhomme? En lui enlevant son droit à l’expression.

Cet « être avec » au quotidien est une façon de vivre l’eucharistie, une façon de faire de nos quotidiens une démarche d’eucharistie c'est-à-dire de faire de nos vies des « vies eucharistiées » dont nous en reprenons conscience quand, en particulier, nous faisons le bilan de notre journée : cette reprise de vie est une façon de vivre un temps d’adoration de la présence du Seigneur qui est ces personnes rencontrées…   Cette « vie eucharistiée » nous en reprenons enfin conscience quand en fraternité, nous prenons le temps de célébrer le corps et le sang du Christ tout en nous racontant les moments significatifs de notre semaine… Nous refaisons ensemble ce que le Seigneur nous a dit de refaire « en mémoire de Lui ».

Nos bibliothèques

Les derniers ajouts

Présentation des Dehoniens-Prêtres du Sacré-Cœur

Présentation des Dehoniens-Prêtres du Sacré-Cœur

              Qui sommes-nous?... Tout l'article

Le pape François et les réfugiés

Le pape François et les réfugiés

                      **** Le pape François propose plusieurs points pour la pastorale des réfugiés. Voici le texte récemment publié. Apporter une réponse aux réfugiés et aux migrants Vingt points d'action pastorale cliquez... Tout l'article

P. Joseph Famerée SCJ - Professeur de théologie à UCL

Joseph Famerée, né en 1955 à Emptinne, est membre de la Congrégation des Dehoniens - Prêtres du Sacré-Coeur de Jésus et théologien belge. Il est... Tout l'article

Vocation dehonienne

Devenir un religieux dehonien Dehoniens, c’est ainsi qu’on appelle les religieux de la Congrégation des Prêtres du Sacré Cœur de Jésus, fondée en 1878 par le... Tout l'article