Home / Actualités / Visite à Madrid de la BUSINESS&MARKETINGSCHOOL ESIC

Visite à Madrid de la BUSINESS&MARKETINGSCHOOL ESIC

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Le P. Eduardo Gomez Martin SCJ, directeur général de l'ESIC explique le fonctionnement de cet Institut qui compte 28.000 étudiants  Le P. Eduardo Gomez Martin SCJ, directeur général de l'ESIC explique le fonctionnement de cet Institut qui compte 28.000 étudiants

Les provinciaux d’Europe de la Congrégation des Prêtres du Sacré-Cœur en réunion à Madrid ont été accueillis dans les bâtiments prestigieux de l’ESIC pour une visite guidée par le directeur général, le P. Eduardo Gomez Martin SCJ, et le fondateur de l’ESIC, le Père Simon Reyes Martinez Cordova SCJ.

C’était en 1965 que la Province espagnole des Prêtres du Sacré-Cœur a fondé à Madrid une école supérieure de commerce pour former des économistes à la fois compétents et suffisamment informés de la doctrine sociale de l’Eglise pour aider à construire une économie plus juste et plus solidaire. Cette école a connu un grand succès et s’est développée pour devenir une des meilleures hautes écoles économiques de l’Espagne.

Aujourd’hui, 50 ans plus tard, la BUSINESS&MARKETINGSCHOOL ESIC est présente en à Madrid, Barcelone, Valence, Séville, Zaragoza, Malaga, Galicia, Pamplona, Bilbao et Granada. Elle est aussi ouverte à d’autres pays et travaille en collaboration avec 125 universités en plus de 40 pays.

Cette année l’ESIC accueille plus de 28.000 étudiants sur ses différents sites en Espagne et dans le monde pour ses nombreux programmes autour de l’économie, du marketing, de l’administration et de la communication.


L’abréviation ESIC (Escuela de Nogocios y Centro universitario) commence avec la lettre E comme entreprises, entrepreneuriat, excellence, éducation et emploi. De fait, 93 pourcent des étudiants de l’ESIC trouvent un emploi. Pour inspirer son enseignement et sa formation, l’ESIC s’est donné un catalogue de valeurs parmi lesquelles figurent le respect des cultures, religions et genres, la solidarité, la générosité, l’effort, la tolérance, l’honnêteté, la pensée critique, le travail en équipe et la communication ouverte et honnête. Ces valeurs approuvées et propagées par l’ESIC illustrent différentes perspectives du charisme dehonien qui est à l’origine de cette fondation et qui continue à l’inspirer. Le conseil d’administration et la direction de l’ESIC sont assurés par des dehoniens, parmi lesquels figurent à côté du Supérieur Provincial José Luis Munilla Martinez et du Secrétaire Provincial Jesus Valdezate, le directeur général et le fondateur de l’ESIC et aussi le Père Aquilino Mielgo Dominguez, ancien économe général de la Congrégation.

Le P. Simons, fondateur de l'ESIC, et le P. José Luis, Provincial espagnol

L’association des anciens, ESIC-Alumni, est la plus grande association de professionnels du business en Espagne. Ses 50.000 membres sont présents dans plus de 75 pays.  23.000 Alumni participent chaque année aux sessions de rencontre et d’échange et mettent ainsi les étudiants actuels en relation avec les professionnels du commerce et du marketing.

 

Le Père Dehon, fondateur des Prêtres du Sacré-Coeur, avec la jeunesse, sculpture à l'entrée de l'ESIC

Dans les bâtiments de l’ESIC qui appartiennent à la Province espagnole des Prêtres du Sacré-Cœur, vit aussi une communauté religieuse dehonienne. La prière régulière dans la chapelle de l’ESIC est ouverte aux professeurs et aux étudiants. A l’entrée principale du prestigieux bâtiment de l’ESIC une sculpture rappelle le travail éducatif et social du Père Dehon et informe sur l’inspiration dehonienne de cette Institution.

 

Adoration dans la chapelle de l'ISEC

Trois religieux dehoniens du District de l’Inde y font des études. Qui sait, peut-être un jour vont-ils ouvrir une filiale de l’ESIC en Inde, comme l’ont fait les dehoniens du Brésil.

Pour toute autre information, consulter le site de l’ESIC : www.esic.edu

Spécificité: L'ISEC est ouvert jour et nuit pour les étudiants qui désirent travailler.

Nos bibliothèques

Recherche