Home / Actualités / Ordination presbytérale de Dominique Ai Long Vu

Ordination presbytérale de Dominique Ai Long Vu

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Dominique Ai Long VU scj ordonné par Mgr Denis Jachiet Dominique Ai Long VU scj ordonné par Mgr Denis Jachiet

Samedi, 2 juin 2018, le diacre Dominique Ai Long Vu scj a été ordonné prêtre en l'église Saint-Ambroise à Paris. De nombreux amis s'étaient réunis pour cette occasion. Aussi les parents et la famille de l'odinand venus du Vietnam et de l'Amérique étaient présents. Mgr Denis Jachiet, évêque auxiliaire de Paris, a présidé la célébration, entouré de nombreux prêtres et diacres, parmi lesquels le Père Augustin Deneck, curé de Saint-Ambroise où Dominique a fait son stage diaconal, le Père Jean-Jacques Flammang, supérieur provinicial des Prêtres du Sacré-Coeur, le Père Leandro Garcês, directeur de la formation religieuse, le Père Jean Dubray, membre de l'équipe formatrice et le Père Jean-Marie, représentant du Séminaire Saint-Sulpice où Dominique a suivi l'année diaconale.

Voici l'homélie que Mgr Jachiet a prononcée:  

 

« Père Seigneur du ciel et de la terre je proclame ta louange ».

Dieu se révèle par la beauté de sa création

 Notre Dieu est le Seigneur du ciel et de la terre et nous pouvons le louer et le reconnaitre dans sa Création. Il est à l’origine de tant de réalités qui nous émerveillent et disent que le monde qu’il a créé est beau et tout entier tourné vers la vie.

« Sur la terre apparaissent les fleurs, le temps des chansons est venu et la voix de la tourterelle s’entend sur notre terre. Le figuier a formé ses premiers fruits, la vigne fleurie exhale sa bonne odeur » chante l’auteur sacré du Cantique des Cantiques.

L’homme qui avait été chargé du jardin d’Eden est en mesure de prolonger l’œuvre du Créateur. Il peut utiliser son art pour embellir la nature lui faire porter des fruits plus abondants, des fleurs plus belles.

Notre frère Dominique a connu l’art de la culture et de l’horticulture au sein de sa famille dans la province de Binh Duong proche de Saïgon au sud du Vietnam. Le croisement d’Orchidées, le patient travail des bonsaïs, pour prendre des exemples qui lui sont familiers sont autant d’hommages de l’homme au Créateur par son travail créatif.

Le nouveau prêtre Dominique avec ses parents, sa famille, Mgr Jachiet et le Père Dong, l'oncle du nouveau prêtre.

Pourtant la beauté de ce monde ne suffit pas pour connaitre Dieu. La mission de l’homme de coopérer avec le Seigneur pour embellir notre monde est ignorée de beaucoup. Dieu demeure pour tant d’hommes une énigme sans réponse et une quête de sens qui se heurte à un mur et n’aboutit pas. Tant de penseurs d’aujourd’hui se sont tristement résolus à sortir Dieu de leur champ de préoccupation pour réfléchir à l’horizontale un monde désenchanté.

« Personne ne connait le Père sinon le Fils, personne ne connait le Fils sinon le Père » Dieu est un mystère profond et inaccessible à l’homme par lui-même, au-delà de tout le visible de tout le créé. Qui redonnera aux hommes le moyen de se tourner vers Celui qui est la clé de nos existences, l’origine et le terme de notre monde ?

Le Christ se révèle à ceux qu’il choisit

« Personne ne connait le Père sinon le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. » Dieu éternel, Père, Fils et Esprit, veut se faire connaître des hommes. Le Fils éternel qui est dans le sein du Père a pris chair dans notre humanité. Par sa vie, sa Parole et ses actes il a rendu visible le visage du Père au milieu des siens. Pour autant les siens ne l’ont pas reconnu, ils n’ont pas su voir la gloire de Dieu dans l’amour offert et humilié du Messie crucifié.

Pour faire connaitre le Père, Jésus-Christ a choisi des hommes pour le leur révéler, comme il l’explicite à la veille de sa mort. « Philippe lui dit : “Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit”. Jésus lui répond : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : Montre-nous le Père ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! »

Jésus a choisi ses Apôtres pour leur révéler le mystère de la communion d’amour entre le Père le Fils et le Saint Esprit. A eux il s’est montré après sa résurrection pour en faire ses témoins est ses envoyés. Ils ont à leur tour choisi leurs successeurs, les évêques, chargés de transmette l’héritage des Apôtres.

Ceux-ci choisissent des hommes capables de se donner sans réserve pour exercer la fonction sacerdotale et transmette la Vie de Dieu aux hommes. Ces hommes sont choisis parmi les fidèles, laïcs ou religieux, pour être prêtres, coopérateurs de l’ordre épiscopal. Pour qu’ils reçoivent la grâce du Sacerdoce nécessaire à leur mission, ils sont ordonnés par l’imposition des mains et la prière de l’Eveque. Ils sont admis dans l’ordre des prêtres par l’imposition des mains des autres prêtres formant avec eux le corps sacerdotal.

Choisi pour faire connaitre l’amour du Christ

L’ordination n’est pas une distinction, une récompense ou une promotion au sein du peuple croyant. Elle configure un homme au Christ Prêtre pour le service de ses frères. Celui qui est appelé au Sacerdoce presbytéral se met au service du Sacerdoce de tous les baptisés. Il est ordonné non pour son profit mais pour que les chrétiens puissent être bénis, comblés des dons de Dieu et avancer sans entrave dans la voie de la sainteté.

Dominique, lorsque tu annonceras la Parole dans ta prédication, lorsque tu donneras les sacrements, lorsque tu conduiras la communauté qui te sera confiée, tu seras chargé d’agir au nom du Christ. C’est lui qui parle à travers toi lorsque des personnes sont saisies par la Parole de Dieu que tu proclames ou le commentaire que tu en fais. C’est lui qui baptise, lui qui donne son Corps en nourriture ou qui remet les péchés à travers ton ministère. C’est lui qui fait l’unité de la communauté des fidèles qui te sera confiée.

Tu es choisi et appelé Dominique, non pour briller, pour attirer du monde ou pour commander mais transmettre la Vie de Dieu. En tout acte de ton ministère tu devras chercher à être avant tout un témoin de l’amour unique de Jésus « doux et humble de cœur ».

Envoyé non aux sages et aux savants mais aux tout petits

Toi qui as creusé les trésors de la tradition du P. Dehon consignée dans les Couronnes d’amour au Sacré-Cœur, tu ne pourras pas oublier à qui le Christ ouvre son cœur : les petits qui sont ses disciples. « Ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits ». Le Christ n’a rien contre la sagesse et la science humaines, contre les études et l’intelligence. A ceux qui font de leur savoir et de leur intelligence des idoles qui prennent la place de Dieu, il se cache. A ceux qui se font petits, mendiants d’amour et de vérité, il montre son Cœur sacré et vient porter le joug qui pèse sur eux et qui devient léger.

Au sein de ta famille religieuse, sois l’Apôtres des disciples de Jésus « doux et humble de cœur », afin qu’ils trouvent en lui le repos de leur âme et que tu y trouves ta joie de prêtre.

Appelé à révéler le Christ dans ta vie de prêtre

Tu appartiens à une Eglise encore jeune et très vivante, bien représentée aujourd’hui. L’Eglise du Vietnam est fondée sur la foi et le sang des martyrs. Chaque 24 novembre, nous fêtons 117 martyrs canonisés, dans certains français des Missions Etrangères, pour combien d’autres restés inconnus. C’est par l’exemple de leur vie et de leur mort que l’Evangile se répand et porte du fruit. Le premier ministère du prêtre et du religieux que tu es est le témoignage de ta vie.

Lorsque tu célèbres l’Eucharistie, je te le dirai en te remettant la patène et le calice, « aie conscience de ce que tu fais, imite dans ta vie ce que tu accomplis » sur l’autel. Ne t’habitue jamais au mystère de la mort et de la résurrection du Christ que tu célèbres à la messe. Puise chaque jour dans l’Eucharistie la force de ta conversion, la joie de ton ministère.

Avec toi Dominique, au jour où tu deviens prêtre, nous voulons entendre l’appel de Dieu en chacune de nos vies pour y répondre. Que la force de l’Esprit Saint soit donnée tout spécialement à tous ceux qui reçoivent un appel particulier à se consacrer au Seigneur dans la vie religieuse ou dans le ministère ordonné de prêtre.

Comme toi, Dominique, nous mettons notre confiance en Dieu et nous voulons vivre de l’amour de Jésus doux et humble de cœur. Nous prions pour que tu puisses dire avec St Paul : « ce n’est plus moi mais le Christ qui vit en moi ». Sois un prêtre du Sacré-Cœur heureux parce que donné au Seigneur.

Après la célébration, le Père Dominique Ai Long Vu a donné sa première bénédiction à ceux qui le lui ont demandé. (Photos Thom Krantz)

Nos bibliothèques

Recherche