Home / Actualités / Habilitation de David Neuhold - Nouvelles perspectives sur le Père Dehon

Habilitation de David Neuhold - Nouvelles perspectives sur le Père Dehon

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
David Neuhold étudie depuis 2014 le Père Dehon David Neuhold étudie depuis 2014 le Père Dehon

Le 23 mars 2018 est un jour important pour David Neuhold, docteur en histoire, et pour la Congrégation des Prêtres du Sacré-Cœur de Jésus (dehoniens) : David Neuhold a en effet présenté à l’Université de Fribourg en Suisse son travail pour obtenir l'habilitation universitaire qui a comme sujet: « L’Eglise, l’argent et la Nation. Des vues historico-critiques du Père Léon Jean Dehon (1843-1925), fondateur d’une congrégation moderne ».

Avec ce projet, les dehoniens abordent des champs nouveaux d’investigation. Pour la première fois dans son histoire de la Congrégation est financé un travail historique sur le fondateur, fait par un non dehonien, selon les normes et standards académiques de l’historiographie actuelle. Un tel travail exige une évaluation annuelle de l’évolution du projet par les professeurs Franziska Metzger (Lucerne) et Mariano Delgado (Fribourg). Le Conseil Général avait demandé au Centre d’Etudes Dehoniennes de Rome d’accompagner le travail de David Neuhold. On avait vite remarqué que David Neuhold était la personne idéale pour ce travail. Il a une capacité impressionnante de se servir des sources, tant des publications dehoniennes, que de la correspondance et des travaux non publiés. A cela j’ajoute qu’il peut aborder une variété de thèmes et mettre en lumière l’apport du Père Dehon même dans des contextes conflictuels. Il ouvre ainsi de nouvelles perspectives. 

L’évaluation des examinateurs va aussi dans ce sens. «  Au-delà d’une large collection de sources premières, la travail consiste en une approche qui combine des perspectives historiographiques culturelles, institutionnelles et dévotionnelles. » Avant tout, elle souligne que le travail de David Neuhold « contribue significativement à l’étude de l’histoire, de la dévotion et de la théologie entre 1800 et 1900 ; à la compréhension des idées de la crise moderniste et des relations compliquées entre la nation et la religion aux temps de l’affaire Dreyfus, des travaux de la Congrégation de la Doctrine de la Foi, du développement de la doctrine sociale de l’Eglise catholique et de la spiritualité d’une congrégation religieuse moderne d’avant la Première guerre mondiale (1914-1918). » Dans son étude, Neuhold garde toujours une distance critique par rapport à Dehon qu’il décrit comme « une personnalité fascinante, ambivalente et puissante ».   

Informations reprises de la présentation du P. Stephan Tertünte SCJ

Nos bibliothèques

Recherche