Home / Actualités / Le nouveau curé de la paroisse Notre Dame de la Salette

Le nouveau curé de la paroisse Notre Dame de la Salette

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Le Père Bernard Pineau SCJ, nouveau curé de Notre Dame de la Salette Le Père Bernard Pineau SCJ, nouveau curé de Notre Dame de la Salette

 

Dimanche, 14 octobre 2018, la paroisse Notre Dame de la Salette du diocèse de Soissons a accueilli son nouveau curé, le Père Bernard Pineau SCJ. Le Vicaire Général Bernard Proffit a présidé la célébration avec le nouveau curé et le Père Antoine Osowski SCJ qui l’aidera dans la paroisse. Furent présents aussi le diacre permanent Jacky Carlierainsi que le Supérieur provincial des Prêtres du Sacré-Cœur, Congrégation à laquelle appartiennent les deux prêtres qui travailleront désormais ensemble dans la paroisse Notre Dame de la Salette. Beaucoup de paroissiens s’étaient donné rendez-vous dans belle église de Guise en cours de restauration. Au début de la célébration la clé de l’église a été remise au nouveau curé par les autorités civiles. Les différents groupes de travail de la paroisse ont présenté leur travail : catéchèse, préparation au mariage, au baptême, à la communion, entraide, pèlerinage, visite des malades, accompagnement dans les familles en deuil, liturgie, prière du rosaire, permanence dans les 44 lieux de culte de la paroisse dont la ville de Guise est le centre... Chacune des communautés locales a apporté une bougie qu’on l’on a fixée sur un panneau indiquant ainsi toutes les églises de la paroisse. 

Le Vicaire Général, le Père Osowski, le Père Pineau et le Supérieur provincial des dehoniens  

 

Au nom de l’évêque, le Vicaire général a encouragé le nouveau curé pour les différents services qu’il a à rendre comme curé dans la paroisse. Le Père Bernard Pineau a remercié les paroissiens pour le bon accueil qu’il a reçu, et le supérieur provincial a remercié les responsables du diocèse pour la confiance qu’ils accordent aux dehoniens. Il a aussi rappelé l’importance que la Congrégation accorde au diocèse de Soissons, en particulier à Saint-Quentin, la ville où le Père Dehon a fondé en 1878 sa congrégation qui compte aujourd’hui 2100 membres dans 40 pays et La Capelle, la ville natale du Fondateur. Dans les deux villes, les dehoniens ont des communautés religieuses engagées en pastorale paroissiale et dans les mouvements sociaux. A la fin de la célébration, le verre de l’amitié rassembla les paroissiens et les invités pour un temps de prise de contact et d’échange. 


Très belle animation des chants par l'orchestre et la chorale

 

 

Nos bibliothèques

Recherche