Home / Actualités / Un beau livre sur la présence dehonienne en Inde

Un beau livre sur la présence dehonienne en Inde

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Un beau livre sur la présence dehonienne en Inde

 

 

 

« The Journey of Dehonians to India. A History to know – A Story to Read »

 

Le Père Emmanuel NANDURI vient de publier son étude fort instructive sur l’origine du christianisme et de la présence dehonienne en Inde. Le livre qui est préfacé par le Père Stefan Tertünte scj, directeur du « Dehon Study Center » de Rome, le Père McQueen Mascarenhas, supérieur du District de l’Inde, le Père Carlos Luis Suarez Codorniu, supérieur général des Dehoniens, et Mgr Jaya Rao Polimera, évêque de Eluru, comporte trois grands chapitres et une gallérie de photos sur la présence dehonienne en Inde depuis 25 ans. 


Une première partie traite de la naissance et de la croissance du christianisme en Inde depuis que l’apôtre saint Thomas y a apporté une version hébraïque de l’Évangile de Matthieu pour les communautés juives y installées. Une approche critique de cette légende fait apparaître un fond historique à ne pas négliger. Pour les autres étapes d’évangélisation, la documentation est plus vaste : des chapitres sont consacrés à l’influence des chrétiens perses à Kerala et à la mission des Jésuites à Goa, avec saint François Xavier, le Père Henriques, saint Jean de Britto, Constant Beschi et la mission de la Mongolie. Après la suppression des Jésuites en 1773 sont arrivés les MEP (missionnaires de Paris), puis au début du 19e siècle les OMI (Oblats de Marie) et en 1875 les Missionnaires de Mill Hill. Après la restauration de leur Ordre, les Jésuites ont accepté à la fin du 19e siècle des membres originaires de l’Inde. Une nouvelle étape de la présence chrétienne commence. Comme le signale le Père NANDURI : « Les chrétiens sont connus non seulement pour leur riche spiritualité mais aussi comme étant les premiers à promouvoir l’éducation et l’humanité par la justice sociale et la paix dans le contexte indien. »  Parmi les nombreuses congrégations religieuses présentes de nos jours en Inde, les dehoniens veulent eux aussi contribuer à répandre « l’amour de Dieu exprimé à travers le Cœur du Christ ». 

La 2e partie du livre présente le voyage en Inde du Père Dehon, fondateur des Prêtres du Sacré-Cœur. De fait, le Père Dehon a entendu parler de la richesse spirituelle du peuple indien et l’a donc voulu visiter. Il l’avait déjà brièvement visité en 1864 avant ses études de philosophie et de théologie à Rome. Mais en 1911 une occasion se présenta pour une visite plus détaillée alors qu’il revenait du Canada où il avait participé en 1910 au Congrès eucharistique. A partir des notes du Père Dehon, le Père NANDURI présente la vue d’un prêtre catholique français sur l’Inde au début du 20e siècle. Il aborde divers sujets comme les races indiennes, le rapport aux religions et à la littérature sacrée, les Vedas, les Upanishads, le Manu Darma… Un chapitre est consacré sur la conception qu’avait le Père Dehon de Krishna et de Bouddha et comment il les mettait en relation avec le Christ. L’auteur fait remarquer que le Père Dehon est déjà très proche de ce que le concile Vatican II déclarera plus tard dans Nostra Aetate. Il souligne la fraternité commune de tous les humains que le Père Dehon présente dans ses impressions sur l’Inde, à commencer par « la première référence aux diverses races qui renvoie à Adam, le père de toute l’humanité ». Le « Sint unum », une dimension essentielle du charisme dehonien, s’oppose résolument au système des castes qui divise l’humanité et qui appelle l’unité et la fraternité. 

Une dernière partie, « The Journey of Dehonians to India », traite du projet missionnaire dehonien en Inde et de son exécution. Même si les Prêtres du Sacré-Cœur ont déjà voulu aller en Inde à la fin du 19e siècle, ce projet missionnaire n’a pu se réaliser qu’à la fin du 20e siècle. Le Père NANDURI retrace l’histoire de la préparation pour cette présence dehonienne en Inde, à partir du Chapitre Général de 1985 qui avait évoqué une nouvelle présence en Asie à partir de l’Indonésie. Ce sera finalement le point de départ pour une mission aux Philippines, mais pas encore en Inde. Ce sont les Pères Willem Muermans et Adrian van der Wilk qui reprennent le projet de mission en l’Inde et l’administration générale avec le Père Adrian Borst font le nécessaire. Pour les autorités ecclésiales contactées, les dehoniens n’avaient pas à venir en Inde pour y faire de la pastorale paroissaile. Par contre, ils étaient les bienvenus pour y vivre leur charisme, à savoir la dévotion au Sacré-Cœur dans le domaine social : « répandre l’amour du Sacré-Cœur de Jésus dans la société fracturée de l’Inde ». Ce serait là « une contribution à l’église locale différente des autres congrégations déjà présentes en Inde ». Cette dernière partie du livre termine avec la mention du 6 octobre 1994, la date où les deux premiers dehoniens, le Père Martin van Ooij et le Père Andrew Ryder arrivent à Cochin. Ainsi les fondements sont bien posés pour pouvoir écrire l’histoire des 25 premières années de la mission des Prêtres du Sacré-Cœur en Inde. Le livre, écrit en un bel anglais, comporte aussi une gallérie d’une bonne centaine de photos en couleur, qui illustrent la présence dehonienne en Inde depuis 25 ans. 

Ce livre est un très beau cadeau qu’a fait le Père Emmanuel NANDURI à la Congrégation pour le jubilée des 25 ans de présence dehonienne en Inde. 

Ad multos annos pour le District de l’Inde ! 

Jean-Jacques Flammang scj